Coronavirus : prêts trésorerie garantis et aides de l’Etat, marche à suivre…

Voici des informations concernant les aides possibles pour certains entrepreneurs en difficultés dans le cadre du la crise sanitaire liée au Coronavirus.

Pour les prêts trésorerie garantis pas la BPI, il faut se rapprocher de son conseiller bancaire. Pour faciliter la démarche, il faut estimer son besoin et fournir à son banquier des devis signés et/ ou des factures non payées. Il instruit le dossier pour l’accord de principe. Si cette première étape est positive, il retourne par courriel un lien vers BPI France où il faut faire une demande par voie dématérialisée.
Les information nécessaires sont les suivantes :
code SIREN
votre code banque ou code guichet
le montant de votre chiffre d’affaires.
Un jeton numérique sous format PDF vous est délivré. Il faut le retourner à votre conseiller pour la finalisation du prêt. Cette finalisation peut nécessiter une rencontre physique pour la signature des documents. Le prêt est un prêt à taux zéro. Cependant le prêt a un coût ‘assurance’ qui dépend du montant emprunté. Le prêt est d’une durée de 12 mois et peut faire l’objet de remboursement intégral ou partiel.
Il faut compter un délai d’instruction d’au moins 14 jours ouvrés pour une demande faite en début de crise. Ce délai va certainement s’allonger au regard des demandes croissantes.

Quant à l’aide de l’Etat d’un montant de 1 500 € à faire auprès de la DGFIP, il faut passer par son espace fiscal personnel (particulier). Il faut faire la demande pour chaque mois. Elle sera reconduite pour le mois d’avril.

La démarche est accessible depuis le 1er avril 2020.

Pour se faire, on se munit de son identifiant fiscal personnel et on se connecte à son espace particulier (cliquer sur « messagerie sécurisée », puis sur l’onglet « Ecrire » et sélectionner « je demande l’aide aux entreprises fragilisées par l’épidémie COVID-19 »).

Il est plus que préférable que ce soit quelqu’un qui ait la capacité d’engager la société dans le cas d’une société (la demande peut être frappée de nullité et attention aux contrôles à postériori). Pour remplir le formulaire il faut les informations suivantes :

SIREN ;
SIRET ;
RIB ;
Chiffre d’affaires ; Pour être éligible il faut une baisse de 50 % de son chiffre d’affaire par rapport aux mois de l’année précédente (mars 2019 pour une demande en mars 2020, avril 2019 pour une demande en avril 2020…).
Montant de l’aide demandée (supplément sur les 1 500 € qui peut aller jusqu’à 2000 €).
Déclaration sur l’honneur.
On sait tout de suite si on est éligible ou non, dans le cas d’une réponse positive un récépissé numérique de notre demande nous est délivré.